10 expériences de psycho-socio qui éclairent 2020

susy7

Jedi Master
L'EXP DE ASH ~ 1951 Protocole : 1 cobaye est inséré dans un groupe de 7 complices. Un schéma est soumis au groupe et il faut reconnaître la longueur d'un bâton. Résultat : 37% des cobayes se laissent influencer au point de donner la mauvaise réponse même quand le test est évident. Ce taux tombe immédiatement à 5% (7 fois moins) quand l'un des complices au moins donne la bonne réponse. Hypothèse explicative / conclusion : conformité normative. Application : vote L'EXP DU TÉMOIN ~ 1968 Protocole : un cobaye est placé dans une pièce communiquant avec l'extérieur via un interphone. Le complice feint la crise d'épilepsie. Résultat : plus le nombre d'intervenants dans la pièce est élevé, plus l'appel à l'aide via l'interphone intervient tard. Dans certains cas, personne n'appelle à l'aide du tout. Hypothèse explicative : dilution de la responsabilité L'EXP DU BON SAMARITAIN ~ 1973 Protocole : les cobayes sont divisés en 3 groupes et envoyés enregistrer une émission de radio fictive. Le premier groupe est envoyé en avance, le second dans les temps et le troisième en retard. Un complice simule un malaise sur le chemin. Résultat : 63% des cobayes en avance ont aidé. 45% des ponctuels et seulement 10% des retardataires. Hypothèse explicative / conclusion : le contexte prime sur l'invariant L'EXP ROSENTHAL ~ 1950 Protocole : 2 groupes de 6 rats identiques (cad mélangés arbitrairement) sont soumis à des étudiants accompagnés de deux assertions fausses : un groupe de rats serait particulièrement brillant, et l'autre particulièrement limité. Résultat : les rats du groupe B sous-performent aux exercices. Hypothèse explicative : le comportement des étudiants a été différent vis à vis des 2 groupes. L'EXP DE STANFORD ~ 1971 Protocole : étudiants dispersés au hasard dans chacun des deux rôles (l'arbitraire de la dispersion était su de tous) dans une fausse prison en sous sol. Les gardiens pouvaient rentrer chez eux après le service, au contraire des prisonniers Résultat : comportements sadiques des gardiens et prisonniers traumatisés Hypothèse explicative / conclusion : adaptation au rôle Application : comportement des forces de maintien l'ordre EFFET BARNUM ~ 1948 Protocole : Ce texte a été remis par Bertram Forer à tous ses élèves à l'issue d'un test psychologique (réel) dont il a jeté les résultats à la poubelle. Résultat : Interrogés sur la véracité de l'analyse, les élèves l'ont notée en moyenne à 4,2/5. Expérience reproduite à de nombreuses reprises, toujours avec autant de succès. Application : développement personnel, psychothérapies, pratiques divinatoires L'EXP DU DR FOX ~ 1973 Protocole : 55 médecins sont invités à participer à une conférence bourrée de contresens et donnée par un acteur qui n'avait pour consigne que d'être "chaleureux et agréable" Résultat : 100% des participants se sont montrés satisfaits et aucun n'a relevé d'erreurs. Application : vente, experts médias, élus L'EXP DE ROSENHAM ~ 1973 Protocole : 8 cobayes saints d'esprit se sont présentés dans 8 hôpitaux psychiatriques en prétendant entendre des voix. Hormis cette affirmation, tout le reste était conforme à la réalité. Diagnostics des "experts" : 7 schizophrènes et 1 maniaco-dépressif. Résultat : Aucun médecin ne remit en cause son diagnostic initial, alors que les malades eux-mêmes (les vrais) étaient un tiers à deviner la supercherie Application : médecine L'EXP D'ALAN SOKAL ~ 1996 Protocole : Alan Sokal, professeur de physique à l'université de New York, soumet à la revue Social Text un texte pseudo-scientifique (a) qui sonne bien (b) qui flatte les préconceptions idéologiques des éditeurs Résultat : texte publié sans relecture Hypothèse explicative / conclusion : la revue méconnaît les règles de la rigueur intellectuelle Application : vente, experts médias/science (The Lancet), élus
 
Top Bottom