Various interesting things in French : documentaries, etc.

loreta

The Living Force
FOTCM Member


Voici une autre excellente entrevue avec Ariane Bilheran en parlant de son livre qui vient de sortir, "Le Débat Interdit". Le sujet est fascinant, car il aborde, entre autres choses, mais spécialement, la langue et le langage comme outil totalitaire. La novlangue, mais elle fait référence a un livre de Victor Klemperer.

la langue du IIIème Reich.​

41EknvAs+UL._SX303_BO1,204,203,200_.jpg

Voici la description du livre :

Le philosophe allemand Victor Klemperer s'attacha dès 1933 à l'étude de la langue et des mots employés par les nazis. En puisant à une multitude de sources (discours radiodiffusés d'Adolf Hitler ou de Joseph Paul Goebbels, faire-part de naissance et de décès, journaux, livres et brochures, conversations, etc.), il a pu examiner la destruction de l'esprit et de la culture allemands par la novlangue nazie. En tenant ainsi son journal, il accomplissait aussi un acte de résistance et de survie.
En 1947, il tirera de son travail ce livre : LTI, Lingua Tertii Imperii, la langue du IIIe Reich, devenu la référence de toute réflexion sur le langage totalitaire. Sa lecture, à près de soixante-dix ans de distance, montre combien le monde contemporain a du mal à se guérir de cette langue contaminée, et qu'aucune langue n'est à l'abri de nouvelles manipulations.


Elle insiste, ainsi que son compagnon d'écriture, sur l'importance d'apporter notre attention sur comment le langage et toutes ses composantes sont importantes, d'en prendre conscience, de le voir par nous-même. En écoutant l'entrevue, toutes ses entrevues, j'ai toujours un peu le vertige et a la fois, je suis tellement reconnaissante du beau travail que cette dame fait pour apporter lumière sur cette obscurité qui nous entoure.

Un article a été publié a Sott.fr. Le voici :




Here is another excellent interview with Ariane Bilheran talking about her recently released book, "Le Débat Interdit". The subject is fascinating, because it deals, among other things, but especially, with language and language as a totalitarian tool. Novlangue, but she refers to a book by Victor Klemperer.

ocr (3).jpg
Here is a description of the book :

A labourer, journalist and a professor who lived through four successive periods of German political history – from the German Empire, through the Weimar Republic and the Nazi state through to the German Democratic Republic – Victor Klemperer is regarded as one of the most vivid witnesses to a tumultuous century of European history.

First published in 1957, The Language of the Third Reich arose from Klemperer's conviction that the language of the Third Reich helped to create its culture. As Klemperer writes: 'It isn't only Nazi actions that have to vanish, but also the Nazi cast of mind, the typical Nazi way of thinking, and its breeding ground: the language of Nazism


She insists, as well as her writing companion, on the importance of bringing our attention to how language and all its components are important, to become aware of it, to see it for ourselves. Listening to the interview, all of her interviews, I am always a bit dizzy and at the same time, I am so grateful for the beautiful work this lady is doing to bring light to the darkness that surrounds us.



An article was published on Sott.fr. Here it is:

 
Last edited:

MK Scarlett

The Living Force
FOTCM Member
Voici une autre excellente entrevue avec Ariane Bilheran en parlant de son livre qui vient de sortir, "Le Débat Interdit". Le sujet est fascinant, car il aborde, entre autres choses, mais spécialement, la langue et le langage comme outil totalitaire. La novlangue, mais elle fait référence a un livre de Victor Klemperer.
Thanks @loreta, the Ariane's book is in my WichList, which keeps growing no matter how many books I read! LOL
 

PERLOU

The Living Force
FOTCM Member
Depuis cette nuit j’ai l’information que la totalité du gouvernement japonais a démissionné. Mais aucune information des médias « classiques ». Jamais vu cela. Japan’s government resigns in its entirety

Since last night I have the information that the whole Japanese government has resigned. But no information from the "mainstream" media. Never seen that.

Iraqi News Agency (Japan’s government resigns in its entirety)
Japan’s government resigns in its entirety
 

PERLOU

The Living Force
FOTCM Member
Cela ressemble plus à un remaniement.

Il y a des déclarations 👉10 août 2022, 10 h 10.

Une réunion spéciale du cabinet a débuté à 11 h 30, heure locale. La nouvelle composition du gouvernement japonais sous la direction du Premier ministre Fumio Kishida devrait bientôt être connue, a rapporté Pledge Times.

🔹La volonté de renouveler la composition du gouvernement japonais a été annoncée à l'automne dernier.

🔹Lorsque Kishida a déclaré que les dirigeants du pays devaient "se confronter à l'opinion publique." Dans le même temps, le chef de la principale force d'opposition japonaise, le Parti constitutionnel démocratique, Yukio Edano, a souligné qu'"un changement de l'ensemble du gouvernement est nécessaire, car le PLD ne changera pas."
 

zak

The Living Force
Thanks @loreta, the Ariane's book is in my WichList, which keeps growing no matter how many books I read! LOL
Livre très instructif, j'ai beaucoup apprécié le mélange adéquat des mathématiques, psychologie, socialité dans un langage aiguisé et droit pour démonter ce faux langage inversé qui s'est accentué en s'immisçant dans notre quotidien et tout écraser à son passage depuis la crise covidienne provoquée et entretenue par des mots pour plus de maux, et pas seulement de tête.
"De même que la géométrie perd son lien avec le réel en se transformant en discours purement logique, l'épidémiologie passe d'une science opérative, simplement descriptive, à une science spéculative, raisonnante, en perdant, elle aussi, le lien au réel pour n'évoluer que dans l'espace cohérent d'une langue purement grammaticales, mais vidée de sa sémantique." Bilheran/Pavan, Le Débat Interdit

Very instructive book, I really appreciated the adequate mix of mathematics, psychology, sociality in a sharp and straight language to dismantle this false and inverted language that has become more pronounced by intruding in our daily life and crushing everything in its path since the covidian crisis provoked and maintained by words for more evils, and not only of head.
"In the same way that geometry loses its link with reality by transforming itself into a purely logical discourse, epidemiology passes from an operative, simply descriptive science to a speculative, reasoning science, also losing its link with reality to evolve only in the coherent space of a purely grammatical language, but emptied of its semantics."
 

Deliverance

Jedi Council Member
FOTCM Member

« On ne peut pas exclure d’être contraints d’utiliser les mêmes formats que lors du Covid »

Reste donc à préparer la population à un hiver compliqué : autour d’Élisabeth Borne, les ministres s’attellent à « faire entrer ces sujets dans l’atmosphère » en réfléchissant aux moyens de créer le meilleur « récit ». Certains envisagent d’adopter la même communication que pendant la crise du Covid-19, avec l’organisation régulière de conférences de presse pour habituer les Français à une « planification écologique ». « On ne peut pas exclure d’être contraints d’utiliser les mêmes formats que lors du Covid », confie au Parisien un conseiller de l’exécutif.

"We can not rule out being forced to use the same formats as during the Covid"

So what remains is to prepare the population for a complicated winter: around Elisabeth Borne, the ministers are working to "get these subjects into the atmosphere" by thinking about how to create the best "narrative." Some are considering adopting the same communication as during the Covid-19 crisis, with the regular organization of press conferences to accustom the French to "ecological planning." "We can not rule out being forced to use the same formats as during the Covid," confided to Le Parisien an adviser to the executive.

Translated with www.DeepL.com/Translator (free version)
 

zak

The Living Force
Je trouve que ce court témoignage de ce paysan Français instructif, c'est donc en rapport aux cultures, ou jardinage, et cette période de relative sécheresse. J'aime bien sa comparaison d'un légume à un être vivant, et le fait que si on l'assiste de trop il en devient fainéant.
Vraiment éclairant & interpellant à la fois, il donne matière à réfléchir (et s'améliorer, pour tout jardinier en herbe :)

Cette courte vidéo a besoin d'être mis dans son contexte, les affirmations ont besoins d'être mieux expliquées, et peut être le filmage, puis le découpage et montage du reportage ont donnés la part belle au sensationnalisme.

Ce n'est pas le bon fil pour en discuter, mais vu que le décor est planté, voici ma graine d'expérience: cela fait 3 ans que j'ai repris en main un petit bout de jardin, j'ai commencé à replanter des arbres fruitiers pour remplacer les dépérissants, tous les 5 à 10 mètres le sol était différents, de même pour l'exposition au soleil, quelques années auparavant je l'avais travaillé, amendé... Et c'est vrai qu'après les premiers soins avant/après plantation je ne les ai pas beaucoup arrosés, ces petits fruitiers, ils se sont débrouillés tout seul, sauf un qui a dépéri, mais c'était plus dû à un système racinaire déjà défaillant à l'achat.
Pour venir directement aux légumes, c'est une autre paire de manches, surtout les courgettes et les concombres, sécheresse ou pas il leur faut de l'eau et en bonne quantité, même avec un sol préparé à la mode castor avant plantation: selon le relief, soit j'accumule par ordre de grosseur les rémanents, puis je les recouvre d'une bonne terre, formant comme une grosse motte de terre, soit la même chose mais cette fois en creusant selon la quantité de rémanents que je dispose sur le moment puis de remettre à nouveau la terre par dessus à son niveau initial.

Depuis un mois de sécheresse, je paille avec les"adventices" arrachés autour des légumes, mais j'ai du mal à me voir "labourer" autour des pieds/systèmes racinaires fragiles des plantes pour mettre en terre les "adventices", et niveau vers de terre, rien que dans le compost j'évite de donner des coups de bêche qui les coupent en morceaux, et même avec la fourche je fais attention...
Je sais que mes plants de légumes ne sont pas habituer à tant de sécheresse.
En 2 jours si je n'arrose pas je sais que je vais commencer à perdre la récolte. J'ai la chance d'avoir un puit encore fonctionnel, donc j'arrose.

Encore une fois le contexte, localisation, apport de pluie, humidité...,compte énormément.
Et chose importante l'eau avec la lumière du soleil, et le dioxyde de carbone en désordre sont tous 3 nécessaire pour la photosynthèse.


This short video needs to be put into context, the statements need to be better explained, and perhaps the filming, then the cutting and editing of the report has given way to sensationalism.

This is not the right thread to discuss this, but since the stage is set, here is my seed of experience: it's been 3 years since I took over a small piece of garden, I started to replant fruit trees to replace the dying ones, every 5 to 10 meters the soil was different, same for the sun exposure, a few years before I had worked it, amended it ... And it's true that after the first care before/after planting I didn't water them much, these little fruit trees took care of themselves, except for one that withered, but that was more due to an already failing root system.
To come directly to the vegetables, it's a different matter, especially the courgettes and cucumbers, drought or not, they need water and in good quantity, even with a soil before planting, according to the relief, either I accumulate the slash in order of size, then I cover it with a good soil, forming a big clod of earth, or the same thing but this time digging according to the quantity of slash I have at the moment and then put the soil back on top at its initial level.
Since a month of drought, I mulch with the "weeds" pulled out around the vegetables, but I have difficulty "ploughing" around the fragile feet/root systems of the plants to put them in the ground, and as far as earthworms are concerned, just in the compost I avoid giving spade blows which cut them into pieces, and even with the fork I am careful...
In 2 days if I don't water I know I will lose the crop. I am lucky enough to have a well that is still working, so I water.

Once again the context, location, rainfall, humidity..., counts a lot.
And importantly water with sunlight, and carbon dioxide in disorder are all necessary for photosynthesis.
 

PERLOU

The Living Force
FOTCM Member

In the UK, children are taught not to be afraid of pedophiles.
Booklets distributed in kindergartens read:
"What do you do if a stranger approaches you on the street?
Don't be afraid of him, he usually won't hurt you. There is no need to scream and cry, that can hurt a stranger's feelings. Don't call him a pedophile, that's a bad word. Try to get to know him better. He just wants to make new friends like you.
Invite him over. You can't imagine how much fun your new friend can be."

Translated with www.DeepL.com/Translator (free version)

🐣Au Royaume-Uni, on apprend aux enfants à ne pas avoir peur des pédophiles.
Les livrets distribués dans les jardins d'enfants lisent:
« Que faites-vous si un inconnu vous approche dans la rue ?
N'ayez pas peur de lui, généralement il ne vous fera rien de mal. Pas besoin de crier et de pleurer, cela peut blesser les sentiments d'un étranger. Ne le traite pas de pédophile, c'est un gros mot. Essayez de mieux le connaître. Il veut juste se faire de nouveaux amis comme vous.
Invitez-le. Vous ne pouvez pas imaginer à quel point votre nouvel ami peut être amusant."

1660720948469.png
1660720969597.png
1660720988431.png
 

Deliverance

Jedi Council Member
FOTCM Member
 

PERLOU

The Living Force
FOTCM Member

Ellipse

The Living Force
FOTCM Member
Je viens de voir, dans un article du Parisien, que Robert Badinter avait été l'avocat d'une société qui avait commercialisé un produit responsable de la mort de 36 enfants.

(EN) Learned that Robert Badinter, French famous lawyer, defend (1972) company which product killed 36 babies.

Un premier jugement prononcé en février 1980 contre cinq des six prévenus (dirigeants et employés de la Sético, directeurs de Morhange et de Givaudan-France) est l’objet d’un procès en appel qui débouche en décembre 1980 sur des peines qui sont automatiquement amnistiées en vertu d’une loi d’amnistie datant de l’élection présidentielle de 1974. Cette affaire restera comme un « ratage judiciaire », déclare l’avocat Robert Badinter qui défendait Givaudan-France. « Des tonnes de dossiers inutiles. Mais surtout des enfants morts pour rien... » déclarent, amers à la sortie du tribunal, des parents.
 
Top Bottom