đź“š SĂ©ance du 3 juillet 1999

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Please post your comments in the original session: Session 3 July 1999

Merci aux membres de l’équipe française pour cette traduction.
......................................................................................................................................................................................................

Date de la séance : 3 juillet 1999

Ark, Laura, Frank

Q : Bonsoir.

R : Bonsoir.

Q : Et qui est avec nous ce soir ?

R : Orotheia

Q : Et d’où transmettez-vous ?

R : Cassiopée.

Q : Je voudrais savoir quel était le problème avec cette émission de radio ? Ron Engelman m’a invitée à participer à son émission, et la veille de la date prévue, il m’a appelée pour me dire que son emploi du temps avait été modifié et que j’avais été déprogrammée. Pourquoi a-t-elle été annulée ?

R : Peut-être que d’autres se sont plaints.

Q : Qui étaient ces autres personnes qui auraient pu se plaindre ?

R : D’autres qui devaient participer.

Q : De quoi se plaignaient-ils ?

R : Ton prétendu agenda.

Q : À quel agenda se sont-ils opposés ?

R : Nous, ma chère.

Q : Eh bien, cela semble être vrai. Nous recevons plus que notre part d’attaque. Je veux juste que vous sachiez que, pour l’essentiel, c’est une tâche ingrate.

R : Ce qui signifie que tu es sur la bonne voie.

Q : [Rires] Eh bien, si les câlineurs des Gris ne nous bombardent pas, ou si les scientifiques ne nous bombardent pas, alors quelqu’un d’autre le fait ! D’accord, récemment, des questions sérieuses ont été soulevées sur l’une des listes de diffusion au sujet de la « cooptation » de Linda Howe à des fins de désinformation. Un certain nombre de personnes apparemment réputées ont souligné des coïncidences dans la désinformation évidente et son travail. J’ai toujours pensé que, parmi toutes les personnes qui faisaient de la recherche, elle était vraiment sincère et lucide. Pourriez-vous commenter cette possibilité ?

R : Linda n’est pas cooptable.

Q : Pourquoi traîne-t-elle avec des gens qui semblent définitivement cooptés et diffusent une désinformation aussi évidente ?

R : Le modus ne doit pas être confondu avec l’operandi.

Q : Il y a eu une étrange petite série d’événements la semaine dernière impliquant Ron Engelman, Eve Lorgen, Hank Harrison, Dick Farley et Ira Einhorn qui m’a écrit quelques courriels. J’aimerais savoir quel est le problème avec Ira. Soit ce type est complètement fou d’avoir vécu pendant 18 mois avec un cadavre dans son appartement, complètement égoïste et croit que personne d’autre n’est aussi intelligent que lui, soit toute l’affaire a été montée de toutes pièces pour le faire taire, soit il était Greenbaumisé. Maintenant, ai-je manqué des possibilités, est-ce l’une de celles-ci, ou est-ce autre chose ?

R : Peut-être qu’il a fait ce qu’il a fait, puis s’est convaincu qu’il ne l’avait pas fait à la O.J. Simpson.

Q : Dans toute cette situation, qui ou quoi était le portail reliant toutes ces choses ?

R : Pour trouver le portail, retrace les étapes jusqu’à ce que tu trouves le rayon qui passe à travers les stores.

Q : (A) Cela passait-il par moi ?

R : Non.

Q : Eh bien… tout a commencé quand j’ai commencé à communiquer avec Eve.

R : Non, ce n’était pas Eve. Elle est attaquée pour ses révélations.

Q : (L) Pouvez-vous me donner un autre indice ? « Le rayon qui passe à travers les stores… »

R : Oui.

Q : Est-ce Ron Engelman ?

R : Mais qui manipule Engelman ?

Q : 4e densité, sans aucun doute. {J’ai laissé tomber le sujet, mais rétrospectivement le « rayon qui passe à travers le store » était sans aucun doute Ray Flowers, ami de Vincent Bridges. À ce moment-là, Bridges était un tout petit écho sur mon radar.} Ma première question concerne ce schéma de la pyramide ici et ce deuxième schéma de la pyramide telle que nous la connaissons et ce livre sur la pyramide où il est dit : « En 1974, le professeur danois, Hubert Paulsen, architecte à la retraite, a annoncé à la suite de recherches approfondies à l’intérieur de la pyramide, sa théorie selon laquelle une chambre non découverte existait, probablement sous ses fondations. Il a fondé sa théorie sur le principe géométrique sur lequel la pyramide a été construite. Cette chambre a peut-être été la tombe du pharaon et peut contenir des trésors encore plus remarquables que ceux trouvés dans la tombe de Toutankhamon. » Quoi qu’il en soit, c’était une étude de 1974 de la pyramide. C’est la seule étude de 1974 que j’ai rencontrée depuis que vous avez suggéré que nous recherchions quelque chose de fait en 1974 concernant la pyramide, bien que vous ayez mentionné un « ingénieur », alors j’ai d’abord pensé que ce devait être l’œuvre de Robert Beauval, puisqu’il est ingénieur. Je suppose qu’un architecte peut être une sorte d’ingénieur. Est-ce l’étude que vous aviez en tête ?

R : Paulsen mériterait une lecture plus approfondie.

Q : De ces deux schémas de l’intérieur de la pyramide, celui-ci est tiré d’un livret publié en 1861 qui décrit une grande cavité au centre de la pyramide. Lorsque les gens visitaient la pyramide à ce moment-là, était-ce en fait la configuration de l’intérieur de la pyramide ?

R : Proche.

Q : Est-elle toujours configurée de cette façon, mais cette partie est actuellement bloquée ou dissimulée aux visiteurs ?

R : Proche.

Q : Les fouilleurs, archéologues et ouvriers présents là-bas connaissent-ils ces autres chambres de la pyramide ?

R : Certains.

Q : Y a-t-il une grande chambre sous la pyramide dissimulant des sortes d’artefacts ?

R : Oui.

Q : Est-ce un trésor ou s’agit-il d’informations ?

R : Soit l’un ou l’autre.

Q : Les personnes qui travaillent dans ou autour de la pyramide à l’heure actuelle sont-elles conscientes de cette chambre souterraine profondément cachée dans la pyramide ?

R : Seulement quelques-uns.

Q : Il y a une femme dont les écrits sont affichés sur Internet et elle prétend que la pyramide est une « grande horloge » et qu’elle « réinitialiserait l’heure » de la planète.

R : Non.

Q : Eh bien, elle prétend avoir reçu des informations selon lesquelles il existait autrefois une sorte de grand engrenage ou de grande roue qui était installé dans la Grande Galerie et qu’il roulerait ou quelque chose dans les encoches qui s’y trouvaient. Si ce n’est pas le cas, à quoi servaient ces encoches ?

R : Principe de nivellement.

Q : Nivellement de quoi ? Ils ont été utilisés pour fixer un niveau de quelque chose ? Quand quelque chose était mis dans les encoches, cela fixait le niveau de quelque chose ?

R : Proche.

Q : Ce qui était placé dans ces encoches, ces trous, était-ce un type d’objet de type barre qui traversait la galerie d’un côté à l’autre ?

R : Vous ne disposez pas encore des données de base.

Q : Quelles sont les données de base ?

R : Les indices vous y mènent, pas les proclamations.

Q : Je voudrais juste avoir une sorte d’image visuelle de ce qui a été placé dans cette galerie…

R : Nous savons que vous le voulez.

Q : Tout le monde dans le monde publie des théories folles et bizarres sur Internet et écrit ces pages Web élaborées sur leurs visions et leurs informations provenant d’autres « sources », et que la pyramide est une cloche géante, ou une horloge qui réinitialise l’heure, et ainsi de suite…

R : Hoagland.

Q : Très bien avec Hoagland ! Il était à la radio l’autre soir en disant que Leedskallen avait déplacé son château de corail parce qu’il voulait l’aligner sur la théorie de grille proposée par Hoagland. C’est clairement la folie la plus évidente depuis que Hilliard nous a parlé du déménagement du château de corail et que c’était à cause de certaines raisons réglementaires du comté. C’est le plus grand ramassis de balivernes que j’ai jamais entendu !

R : Tout ce que vous trouvez vrai à propos de Hoagland, rappelez-vous simplement que le génie est adjacent à la folie !

Q : (A) Quelle est la signification de cette remarque sur Hoagland ?

R : Certaines de ses affaires sont peut-être des « balivernes », mais d’autres sont en plein dans le mille, chérie !

Q : (L) Eh bien, qu’est-ce que Hoagland a dit à propos de la pyramide ? (A) Il a dit que la façon dont le château de corail a été construit était de la même manière que la pyramide a été construite. (L) Eh bien, nous le savons parce que Leedskallen l’a dit lui-même ! Ce ne sont pas des nouvelles. Hoagland parle de cette ligne de latitude de 19,5 degrés et de ce double tétraèdre, mais je ne sais pas comment cela se rapporte à quelque chose qui est situé à environ 29 degrés de latitude comme la pyramide. C’est environ 10 degrés d’écart. Hoagland s’est-il déjà prononcé sur la pyramide elle-même ?

R : Cherchez-le !

Q : D’accord. Nous le ferons. (A) Datation au carbone. Est-ce incorrect par un facteur de deux avant 10 000 ans, comme L l’a suggéré ? Nous observons un facteur de 2 variations dans la datation scientifique par rapport à votre datation. C’est un phénomène qui se répète à presque toutes les dates que vous avez données.

R : « Ils » ne parviennent pas à prendre en compte l’influence des aberrations magnétiques causées par les cataclysmes antiques.

Q : (L) Comment ces aberrations magnétiques peuvent-elles affecter la datation au radiocarbone ?

R : En modifiant les empreintes isotopiques de la matière.

Q : Donc, le cataclysme d’environ 1500 avant J.-C…

R : Tous brouillent les données radiologiques à cause des surtensions magnétiques.

Q : (L) En parlant de surtensions magnétiques, nous avons été dans un cycle de taches solaires apparemment très élevé. Quels effets notables, autres que ceux communément connus, ces nombres extrêmes de taches solaires pourraient-ils avoir sur la planète ou ses habitants ?

R : Augmentation de l’électricité statique.

Q : (L) Donc, une augmentation de l’électricité statique peut signifier plus d’orages électriques ?

R : Et autre.

Q : (L) En ce qui concerne cette prophétie de Nostradamus et de la comète Lee, nous avons découvert qu’un type nommé Peter Lemesurier est revenu aux éditions originales du travail du voyant et a constaté qu’une apostrophe mal placée a changé le mot « apaisant » en « terreur » de sorte que ce n’est PAS le « Grand Roi de la Terreur » mais le « Roi Apaisant » qui est lié au « septième mois » de 1999. Bien sûr, les interprétations standards disent que quoi que ce soit, cela va « ramener » le « Grand Roi des Mongols », qu’ils identifient comme Kublai Khan ou Genghis Khan. Pourriez-vous commenter cela ?

R : Un commentaire ? De quelle manière ?

Q : Que pourrait impliquer un « roi apaisant » ? Qu’est-ce que ça pouvait signifier ?

R : Vous avez le pouvoir de définir ces termes.

Q : (L) Ouais, mais il n’y a pas beaucoup d’heures dans la journée ! Mais un « apaisant » est celui qui apporte la paix ou « pacifie » ou « apaise » en cédant à des demandes. Cela peut aussi signifier « satisfaire » ou « soulager ». La seule chose qui correspond dans ces termes au « roi » — la seule personne à qui je puisse penser qui DOIT « satisfaire » ou « soulager » est le prince Charles, et il a une sorte de « dette » à payer au public britannique pour la mort de la princesse Diana, ou du moins c’est perçu comme tel. Mais, la seule façon dont il pourrait être roi serait que la reine Elizabeth décède. Alors, est-ce une prédiction de la mort de la reine Elizabeth et de l’avènement de Charles comme roi et de sa répudiation de Camilla ? Suis-je sur quelque chose ici ?

R : Peut-ĂŞtre.

Q : (F) Mais comment ramènerait-il le « roi des Mongols » ? (L) Je ne sais pas. Le « roi des Mongols » pourrait être lié au fait d’avoir un harem ou quelque chose comme ça… donnez-nous un indice ici à ce sujet !

R : Non.

Q : (L) Auparavant, lorsque j’avais posé une question sur Hermès Trismégiste, vous aviez fait remarquer qu’il était un « traître à la cour du Pharaon Rana ». Qui était ce Pharaon Rana ? Était-il avant le Pharaon Ménès ?

R : Bien avant.

Q : Le pharaon Ménès était-il le même que le roi Minos de Crète ?

R : Non.

Q : Quelle était la relation entre les Crétois et les Égyptiens ?

R : Ils étaient tous identiques à l’origine.

Q : C’étaient donc des Égyptiens qui ont quitté l’Égypte, ont déménagé en Crète et y ont installé leur version de la culture égyptienne ? Est-ce que c’est ça ? Ou se sont-ils développés indépendamment ?

R : Le premier est le plus proche.

Q : Abraham, le fondateur de l’alliance monothéiste, était-il Hermès ?

R : Non.

Q : Akhénaton était-il Moïse ?

R : Seulement à travers les yeux des thèmes.

Q : Qu’est-il arrivé à Akhénaton ? Il a également été à l’origine du culte monothéiste et a apparemment été tellement détesté que toute mention de lui, son nom même, a été effacée des bâtiments et des statues ; sa tombe a été profanée et le pays a connu de terribles bouleversements. Il a essentiellement disparu du paysage, effacé par les gens qui devaient vraiment le détester. Quel était le problème avec Akhénaton ?

R : N’est-ce pas suffisant ? Doit-on plus endurer ?

Q : Endurer plus quoi ?

R : Diffamation.

Q : Pourquoi Akhénaton a-t-il été dépeint dans les images comme un individu plutôt féminin ? Avait-il une maladie congénitale ? Était-il hermaphrodite ? Était-il un adepte alchimique qui avait subi la transformation ?

R : Rien de tout cela.

Q : Quelle était la raison de son étrange apparence physique ; ses hanches et son ventre féminins et son visage étrangement allongé…

A : Représentations.

Q : Ce n’était donc PAS à quoi il ressemblait vraiment ?

R : Pas vraiment.

Q : A-t-il choisi d’être représenté de cette façon ?

R : Non.

Q : A-t-il été dépeint de cette façon plus tard comme une insulte ?

R : Plus près.

Q : Eh bien, Abraham était le père d’Ismaël qui était le « père des Arabes » selon les textes hébreux. Hermès était censé avoir été le père d’Arabus qui était aussi appelé le « père des Arabes ». Cet Arabus était le père légendaire de Cassiopée, qui est presque un développement parallèle avec juste quelques changements de nom. Il semble qu’Arabus et Ismaël étaient comparativement du même type et de la même fonction et il y a d’autres comparaisons à faire. Mais, l’essentiel ici est que Cassiopée aurait alors été une petite-fille d’Hermès et fille d’Ismaël, et nous avons déjà parlé de la lignée des Ismaéliens comme de la véritable « lignée royale ». Pouvez-vous commenter sur cela ?

R : Vous réussissez bien dans votre analyse.

Q : Mais, il y a quelques minutes, vous avez dit qu’Hermès n’était PAS Abraham, et Abraham était clairement un adepte…

R : Ce que nous disons, c’est… il est temps pour Arkadiusz de poser des questions.

Q : (A) Ma première question est : y a-t-il eu un changement dans l’horaire de l’arrivée de l’amas de comètes et du « soleil jumeau » ?

R : Il n’y a pas de « calendrier » en tant que tel.

Q : (A) Il n’y a pas de calendrier, mais il y avait une incertitude concernant les catastrophes à venir…

R : Les catastrophes ?!?

Q : (A) Oui, des catastrophes… ces comètes viendront et certaines d’entre elles sont censées provoquer un changement de pôle et c’est certainement une catastrophe…

R : Whoa ! Attends une minute, Arkadiusz ! Tout est selon la perspective ! Ne soyons pas subjectifs. Si l’on passe à la 4e densité au milieu du dit « désastre », alors à quel point est-ce désastreux !?! Et, comment est-on censé connaître le « calendrier », quand il est dans l’air, pour ainsi dire ?

Q : (A) Donc, ce ne sera pas un désastre pour certains — ceux qui transitent vers la 4e densité. Je comprends.

R : Et pour ceux qui transitent vers la 5e densité, ce ne sera pas si mal non plus. Un peu comme « asseyez-vous et profitez du spectacle ».

Q : (L) Eh bien, vous m’avez dit une fois de « m’asseoir et d’apprécier le spectacle ». Cela signifie-t-il que je vais bientôt en 5e densité ?

R : Bientôt ? Plus tard ? Quelle est la différence ? Vous avez été présélectionnés avant d’entrer dans votre conteneur actuel.

Q : (A) Qu’entendez-vous par « présélectionnés » ?

R : Vous avez vu un aperçu et vous vous êtes portés volontaire.

Q : Eh bien, j’ai eu l’impression, d’après ce que vous avez dit, que nous avons une sorte de mission ici…

R : Oui, et…

Q : (L) Est-ce que ça veut dire passer en 5e densité au milieu de tout ça ?

R : Vous pensez que le travail s’arrête là ?

Q : (L) Je ne sais pas… vous entrez dans un corps avec un plan…

R : Nous savons, vous pensiez que vous étiez garantis tant « d’années ».

Q : (L) Non. Vous pouvez toujours foirer et faire le mauvais choix et partir n’importe quel jour…

R : Oui.

Q : (A) J’allais poser une question sur cette mission, parce que le temps passe, et, pour autant que je vois…

R : Le temps ne passe pas, en tant que tel.

Q : (A) Les jours passent. Les jours sur le calendrier, et nous n’accomplissons pas…

R : Non-sens !!!!! Jusqu’à présent, vous avez fait d’énormes réalisations.

Q : (A) Quelles sont ces réalisations, par exemple ?

R : Où étais-tu en 1996 ?

Q : (A) Vous voulez dire géographiquement ?

R : Non, nous voulons dire dans tous les termes. Bien… ?

Q (A) La question est : quelle est la mission ? Je passe la majeure partie de mon temps à programmer, cela prend de plus en plus de mon temps et je n’ai pas de temps pour la recherche. Je ne suis pas aussi désespéré qu’avant, mais…

R : Ne t’inquiète pas ! Et tu n’as pas répondu à notre question.

Q : (A) En 1996… eh bien, j’espérais acquérir plus de connaissances parce que la vitesse à laquelle j’obtenais ces connaissances était très lente selon mes critères.

R : Ahh ! Tes critères ne sont pas vraiment limités. Ou du moins ils ne devraient pas l’être. Souviens-toi, Arkadiusz, qu’une recherche réussie implique la découverte de plus de domaines que de simples graphiques, tableaux et thèses. Le rythme de l’âme doit être en harmonie avant que les hypothèses ne puissent même commencer à se mêler aux réalisations.

Q : (L) Si je peux intervenir, cela signifie-t-il que tout ce qu’il fait maintenant, même s’il semble ne pas avancer dans la recherche directe, est une période d’équilibre ou une période de gestation ?

R : Et que penses-tu de la construction des fondations ? Ark n’a-t-il pas sombré dans les sables mouvants avant ?

Q : (A) Nous communiquons avec de nombreuses autres personnes via Internet et la question est : où sont les personnes SDA qui en savent plus que nous ne savons ? Nous cherchons quelqu’un qui peut nous apprendre quelque chose et nous ne semblons jamais pouvoir le faire. Que faisons-nous de mal ?

R : Peut-être devriez-vous être plus l’enseignant que l’élève.

Q : (L) Eh bien, mon Dieu ! Nous aimerions avoir quelques réponses ! (A) Nous savons qu’il y a des bons gars quelque part…

R : Ils apparaîtront, au besoin.

Q : (L) Eh bien, nous nous sentons assez seuls avec tous les fous et les attaques auxquelles nous avons été soumis. C’est une existence plutôt solitaire.

R : Pas pour longtemps.

Q : (A) Pas pour longtemps ? Une question connexe concernant nos activités Internet qui durent depuis un certain temps, et nous le faisons parce que nous estimons que c’est nécessaire, mais nous ne savons pas ou ne comprenons pas vraiment quel est le véritable but de ce que nous faisons. Certaines personnes lisent nos pages et écrivent des lettres, puis elles disparaissent ou elles sont découragées, ou elles ne font rien de leur propre chef. Nous passons beaucoup de temps sur cette publication d’informations, mais sans comprendre clairement ce que nous sommes censés accomplir par cela. (L) À ce stade, cela n’accomplit pas grand-chose à part attirer le feu sur nos têtes ! (A) Exact !

R : Vous devriez vous réjouir ! Du feu vient la lumière. La patience paie. Vous êtes sur la bonne piste. N’ayez pas peur, est-ce qu’on vous a souvent induit en erreur ces derniers temps ?

Q : (L) Eh bien, pas jusqu’à présent. Mais je pensais que cette émission de radio serait utile et que je ferais en sorte que les pages Web soient toutes prêtes pour que les gens les lisent…

R : Anticipation.

Q : (L) Je n’anticipais pas vraiment. Je veux dire, le gars m’a appelé à l’improviste… alors je voulais être sûr que si j’allais parler à la radio, le site Web était prêt pour que les gens puissent aller le voir. Je pensais en quelque sorte que le gars était un bon gars envoyé pour créer une ouverture…

R : Suppose.

Q : (L) Je sais. Je sais. Juste une autre longue série de trucs…

R : Pourquoi te plains-tu ?

Q : (L) Je ne me plains pas. Nous travaillons très dur, cependant. (A) Je veux poser des questions sur le type qui m’a envoyé ce livre sur les « armes super-secrètes d’Hitler ». Il s’agit essentiellement de recherches sur les applications possibles de l’antigravité par les Allemands, et c’est un projet auquel ce type participe, financé par je ne sais qui. Il publiait pour l’armée, et maintenant il m’a trouvé et il veut que je participe à ce projet. J’aimerais savoir si c’est une demande sincère, ou…

R : Oui, ça l’est.

Q : (A) D’accord, si c’est sincère, cela signifie que je devrais lui répondre. Dernière question : je réfléchissais à ce qui est le plus important pour moi à l’heure actuelle, et je pense que je veux comprendre et mettre en œuvre ce concept de densités ; pour l’implémenter en physique et en mathématiques. Mais, il me semble que je suis complètement seul avec ça. J’aimerais savoir où devrais-je chercher, car certainement d’autres personnes ont déjà essayé de le faire. Je ne veux pas repartir de zéro s’il y a quelque chose que je peux regarder ou étudier avant de me lancer vraiment dans ce projet difficile. Y avait-il des gens, des scientifiques… où chercher ?

R : Étudie les œuvres de Gurdjieff et Jung, pour commencer. De plus, Vallée est sur un chemin similaire, et un peu en avance sur toi. Il serait très accessible si tu pouvais le convaincre de ta sincérité.

Q : (A) Vallée ? D’accord, j’ai terminé mes questions…

R : D’accord, donc jusqu’à la prochaine fois, au revoir.

Fin de la séance
 
Top Bottom