📚 SĂ©ance du 18 septembre 2021

Gandalf

SuperModerator
Moderator
FOTCM Member
Thanks to the members of the French translation group who have just translated that session.

Please post your comments in the original session: Session 18 September 2021

Merci aux membres de l’équipe française pour cette traduction.
......................................................................................................................................................................................................

Date de la séance : 18 septembre 2021

Laura, Andromeda et Artémis à la planchette

Pierre, Joe, Chu, Ark, PoB, Scottie, Niall, Gaby, Noko the Wonderdog, Princess Leia, Pikabu the Cat

Q : (L) Aujourd’hui, nous sommes le 18 septembre 2021. Les suspects habituels : [Ă©numĂ©ration des personnes prĂ©sentes]. OK, commençons. Salut, il y a quelqu’un ?

R : Gloriaea in excelsis !

Q : (L) Est-ce votre nom ?

R : La premiĂšre partie fera office.

Q : (L) Donc, Gloriaea. Et vous avez juste ajoutĂ© « in excelsis » Ă  cela ?

R : Oui.

Q : (Artemis) On a déjà eu une Gloriaea à la planchette.

(L) Ça vient d’une chanson.

(Chu) C’est du latin.

[« Gloria in excelsis Deo » est une expression latine qui veut dire « Gloire Ă  Dieu au plus haut des cieux »]

(L) Donc, comme l’a fait remarquer Gaby, ce que j’ai dit avant la sĂ©ance constitue une question. Je ne vois pas de question spĂ©cifique Ă  poser, hormis le fait que je ressens le besoin d’une sĂ©ance car les choses sont tellement Ă©tranges. J’ai cette sensation de stress intĂ©rieur qui s’intensifie — comme une tension. De s’attendre au pire. Quelque chose comme ça. Alors, qu’est-ce qu’il se passe ?

R : Ce serait maintenant un bon moment pour réfléchir aux leçons que contient la Parabole du Semeur.

[Résumé]

La parabole du semeur (aussi appelĂ© la parabole des sols) est une parabole Ă©vangĂ©lique racontĂ©e dans les trois Évangiles synoptiques : Matthieu XIII, 1-23 ; Marc IV, 1-20, Luc VIII, 4-15 (ainsi que dans l’Évangile apocryphe selon Thomas).

En ce jour-lĂ , JĂ©sus sortit de la maison et s’assit au bord de la mer. De grandes foules se rassemblĂšrent prĂšs de lui, si bien qu’il monta dans une barque oĂč il s’assit ; toute la foule se tenait sur le rivage. Il leur dit beaucoup de choses en paraboles.

« Voici, disait-il, que le semeur est sorti pour semer. Et comme il semait, des grains sont tombĂ©s au bord du chemin, et les oiseaux, Ă©tant venus, ont tout mangĂ©. D’autres sont tombĂ©s sur des endroits pierreux, oĂč ils n’avaient pas beaucoup de terre, et aussitĂŽt ils ont levĂ©, parce qu’ils n’avaient pas de profondeur de terre : mais, le soleil s’étant levĂ©, ils ont Ă©tĂ© brĂ»lĂ©s, et faute de racines, ils se sont dessĂ©chĂ©s. D’autres sont tombĂ©s sur les Ă©pines, et les Ă©pines ont montĂ© et les ont Ă©touffĂ©s. Mais d’autres sont tombĂ©s sur de la bonne terre, et ils ont donnĂ© du fruit, l’un cent, l’autre soixante, l’autre trente. Entende, qui a des oreilles !

Et, s’avançant, les disciples lui dirent : « Pourquoi leur parles-tu en paraboles ? » Et, rĂ©pondant, il dit : « Parce qu’à vous il a Ă©tĂ© donnĂ© de connaĂźtre les mystĂšres du Royaume des Cieux, mais Ă  ceux-lĂ  ce n’a pas Ă©tĂ© donnĂ©. Car quiconque a, on lui donnera et il aura en surabondance, mais quiconque n’a pas, mĂȘme ce qu’il a lui sera enlevĂ©. VoilĂ  pourquoi je leur parle en paraboles : parce qu’ils voient sans voir et qu’ils entendent sans entendre. Et pour eux s’accomplit la promesse d’IsaĂŻe qui dit : Vous serez tout oreilles et ne comprendrez pas, vous regarderez de tous vos yeux et vous ne verrez pas, car le cƓur de ce peuple s’est Ă©paissi, ils sont devenus durs d’oreille, ils ont fermĂ© les yeux, de peur qu’ils ne voient de leurs yeux, n’entendent de leurs oreilles, ne comprennent avec leur cƓur, et qu’ils ne se convertissent. Et je les aurais guĂ©ris ! Mais vous, heureux vos yeux, parce qu’ils voient, et vos oreilles, parce qu’elles entendent ! Car en vĂ©ritĂ© je vous dis que beaucoup de prophĂštes et de justes ont dĂ©sirĂ© voir ce que vous voyez, et ils ne l’ont pas vu, entendre ce que vous entendez, et ils ne l’ont pas entendu !

Vous donc, Ă©coutez la parabole du semeur. Chaque fois qu’un homme entend la Parole du Royaume sans la comprendre, arrive le Mauvais qui emporte ce qui a Ă©tĂ© semĂ© dans son cƓur ; c’est celui qui a reçu la semence au bord du chemin. Celui qui a reçu la semence sur les endroits pierreux, c’est celui qui entend la Parole et aussitĂŽt la reçoit avec joie, mais il n’a pas de racine en lui-mĂȘme, il est, au contraire, l’homme d’un moment ; survienne une tribulation ou une persĂ©cution Ă  cause de la Parole, aussitĂŽt il trĂ©buche. Celui qui a reçu la semence dans les Ă©pines, c’est celui qui entend la parole, et le souci du monde et la duperie de la richesse Ă©touffent la Parole, qui devient stĂ©rile. Et celui qui a reçu la semence sur la bonne terre, c’est celui qui entend la Parole et la comprend : et celui-lĂ  porte du fruit et produit l’un cent, l’autre soixante, l’autre trente. »

Q : (L) Eh bien, j’en parle dans From Paul to Mark. Quelqu’un a offert une interprĂ©tation trĂšs intĂ©ressante et j’ai citĂ© son travail. Il dĂ©duit de son analyse du texte que la Parabole du Semeur Ă©tait l’un des secrets du Royaume de Dieu, Ă  savoir qu’il existe diffĂ©rents types d’ĂȘtres humains et qu’ils sont ainsi simplement de par leur nature intrinsĂšque. Mais en mĂȘme temps, les ruses du Diable fonctionnent aussi toujours. Il y a donc des gens de diffĂ©rents types. Un commentaire supplĂ©mentaire Ă  ce sujet ? On peut en discuter sur le forum.

R : Ce sont des temps qui Ă©prouvent les Ăąmes des hommes. Et peut-ĂȘtre pouvez-vous maintenant comprendre la pleine signification de cette dĂ©claration. Certaines Ăąmes supportent mal le stress et la pression et le systĂšme humain est conçu pour diminuer le stress par tous les moyens nĂ©cessaires.

Q : (L) Eh bien, je suppose que cela dĂ©crit plutĂŽt bien ce que l’on voit autour de nous.

(Andromeda) En fait, j’ai beaucoup pensĂ© Ă  ça derniĂšrement.

(L) La plupart des gens ne peuvent tout simplement pas supporter le stress ou la pression et ils se trouvent toutes les rationalisations dont ils ont besoin pour cĂ©der, changer de cap, ou justifier tout ce
. N’importe quoi pour se dĂ©barrasser de leur stress, de tout malaise.

(Joe) Pour les gens, se faire vacciner est-il une façon de diminuer ce stress ?

R : En effet.

Q : (Pierre) Et je pense que cette tension, c’est ce qui distingue ces types d’ñmes des autres. Le fossĂ© se creuse car je crois que le vaccin renforce cette maniĂšre de prendre ses dĂ©sirs pour des rĂ©alitĂ©s.

(Joe) Le simple fait de croire un mensonge a cet effet.

(L) Il y a d’autres maniùres, je veux dire
 Les gens qui pensent que refuser le vaccin jusqu’à la mort est la seule façon d’agir, par exemple.

(Andromeda) Ce n’est pas la seule façon de rĂ©sister.

(L) Et devenir des radicaux virulents n’est pas une bonne idĂ©e. Bon, il y a certainement des gens qui sont faits pour ĂȘtre radicaux et faire des choses qui pourraient finir dans la violence ou autre. Ce n’est pas notre maniĂšre de faire. Je pense que pour nous, ce n’est pas la bonne façon. Donc, je ne sais pas
 Pas mal de matiĂšre Ă  rĂ©flexion. Comment diffĂ©rentes Ăąmes rentrent dans diffĂ©rentes catĂ©gories des deux cĂŽtĂ©s de l’équation : pro-vaccins ET anti-vaccins ? TrĂšs bien, d’autres questions Ă  ce sujet ?

(Gaby) Y a-t-il une quelconque raison pour laquelle ils ont cette date butoir du 15 octobre pour que tout le monde soit vacciné ? Y a-t-il une raison ?

R : Des changements s’en viennent et ils le savent.

Q : (L) Comme des changements climatiques, planĂ©taires, terrestres ou quelque chose dans cette catĂ©gorie ?

R : Oui. Proche.

Q : (ArtĂ©mis) Qu’en est-il des aliens ?

R : Proche.

Q : (ArtĂ©mis) Proche pour les aliens et proche pour les changements terrestres, OK ! Des aliens qui changent la Terre !

(L) Je dois dire que les gens qui se sont fait vacciner de bon cƓur seront probablement les aliens ! [rires]

(Andromeda) Des zombies aliens !

(L) Mais pour ceux qui croient que le vaccin est la solution


(Joe) Oui, mais pas pour ceux qui savent ce que c’est et ont pris des mesures pour se protĂ©ger.

(ArtĂ©mis) Cthulhu vient-il frapper les gens pour leur insolence ?

R : Pas loin.

Q : (L) Pas loin ! Mon dieu
 [rires] OK, des questions ?

(Joe) Il y a un an et demi, ils ont donnĂ© une Ă©chĂ©ance d’environ 2 ans pour une sorte de pandĂ©mie RÉELLE ou d’éclosion virale. Il existe beaucoup de preuves que les vaccins Ă  ARNm inhibent bel et bien le systĂšme immunitaire des gens. L’échĂ©ance des Cs est-elle toujours bonne ? Ceux qui sont affaiblis seraient trĂšs vulnĂ©rables Ă  un vrai virus. Allons-nous toujours, peut-ĂȘtre au printemps prochain, vers ce genre de choses ?

R : Assez proche. Les choses sont en passe de devenir plus dramatiques. Réjouissez-vous de cette période de chaos relativement contrÎlé.

Q (L) Autrement dit, cette pĂ©riode que l’on a vĂ©cue oĂč il s’agissait, semble-t-il, de seulement attendre, attendre, et attendre de voir ce qui va se passer, on la considĂ©rera a posteriori comme une pĂ©riode de repos ?!

R : Pas loin.

Q : (Andromeda) On dirait qu’on attend, attend et attend qu’un malheur se produise. Eh bien, c’est ce que vous faites
 [rires]

(L) Question suivante ?

(Pierre) Combien de gens sur la planĂšte ont Ă©tĂ© tuĂ©s par les vaccins Covid ?

(Chu) Eh bien, tu ne peux pas obtenir de rĂ©ponse correcte Ă  cette question car s’il y avait d’autres facteurs ?

(L) Oui, je ne pense pas que je poserais ce genre de questions.

(Niall) Quels vaccins ? Quel Ă©tait leur Ă©tat de santĂ© avant ?

(L) Trop de variables. Il te faudrait scinder la question.

(Joe) Eh bien, je ne sais pas
 Ça pourrait ĂȘtre assez Ă©vident. On pourrait avoir des gens qui auraient vĂ©cu tant d’annĂ©es de plus, sauf que ça n’a pas Ă©tĂ© le cas Ă  cause du vaccin


(L) D’accord, reformule la question.

(Joe) Au niveau mondial, combien de gens, jusqu’ici, sont morts et oĂč le vaccin a Ă©tĂ© le principal facteur contribuant Ă  leur mort ?

R : 200 k environ.

Q : (Niall) Quelqu’un a abouti à ce chiffre.

(Andromeda) C’est presque 7 fois plus que ce qu’ils rapportent officiellement.

(Pierre) Ils ont parlĂ© de 37 000 en occident.

(Andromeda) Mais avec une marge d’erreur oĂč ça pourrait ĂȘtre 10 fois plus.

(Joe) Ces deux derniĂšres semaines, il y a eu un tas d’articles Ă©voquant des rumeurs de pĂ©nuries alimentaires cet hiver pour diverses raisons. Il ne s’agit pas seulement du prix Ă©levĂ© de la nourriture, mais de pĂ©nurie alimentaire. Des tas de raisons sont donnĂ©es : le Covid, la destruction des entreprises, les pĂ©nuries de carburants, etc. Est-ce quelque chose qui a des probabilitĂ©s de
. ?

R : La destruction climatique des ressources alimentaires a été dissimulée par de fausses nouvelles.

Q : (L) Donc, c’est pire que ce qu’ils laissent entendre ?

R : Oui.

Q : (Joe) Ils ne font que retarder le déluge, tu sais. Mais ça va atteindre un point de rupture.

(L) Donc, on est mĂ»r pour les quatre cavaliers de l’Apocalypse !

R : Vous pouvez entendre le bruit des sabots au loin !

Q : (L) Oooh ! [rires]

(Andromeda) C’est thĂ©Ăątral !

(L) Et la crĂ©ature que tu as mentionnĂ©e tout Ă  l’heure ?

(Artemis) Cthulhu ?

(L) Est-il à cheval ?

(Pierre) C’est tirĂ© des romans de H. P. Lovecraft.

(ArtĂ©mis) Ensuite ils vont nous dire que Satan va s’élever sur Terre ! [rires]

(Andromeda) Avec du feu qui lui sort des yeux ! Effrayant !

(L) On bat tous les records ce soir ! [rires] Question suivante ?

(Pierre) L’organe oĂč les scientifiques ont trouvĂ© la plus forte concentration de vaccin Covid, ce sont les ovaires. Est-ce voulu ?

R : Pas une intention humaine, mais des influences d’autres plans ont cet objectif en tĂȘte.

Q : (ArtĂ©mis) Alors, pourquoi les ovaires ?

(Chu) Parce que ça diminue la fertilité.

(L) Et crée des mutations. Une nouvelle race.

(Pierre) L’un des objectifs est-il de crĂ©er une nouvelle race ?

R : Pas loin.

Q : (L) Une autre expérience sur la race humaine


R : Oui.

Q : (L) Ça me rappelle : il y a longtemps, nous avions demandĂ© comment l’humanitĂ© avait chutĂ© ou Ă©tĂ© piĂ©gĂ©e en 3D
 ils ont rĂ©pondu quelque chose concernant l’ADN qui avait Ă©tĂ© modifiĂ© et certains facteurs de l’ADN qui avait Ă©tĂ© neutralisĂ©s. Tout cela Ă©tant fait simultanĂ©ment. Ça parlait de l’action de la lumiĂšre. Il faut qu’on trouve le passage exact. Mais le truc c’est qu’en un sens, techniquement parlant, c’est quasiment ce qu’ils font actuellement. Et quand on comprend que la technologie alien est encore un peu matĂ©rielle, alors on se demande ce qui s’est passĂ© Ă  l’époque. Y a-t-il eu un genre de vaccin qu’ils ont administrĂ© Ă  tout le monde ?

(ArtĂ©mis) J’ai aussi remarquĂ© que les gens qui se sont fait vacciner pensent que les vaccins sont bons. Donc, je crois que les vaccins font penser aux gens que les vaccins sont bons.

(L) Eh bien, ils se doivent de penser que les vaccins sont bons car ils ont misé dessus.

(Andromeda) Oui, ils doivent justifier leur décision.

(L) Trùs bien, question suivante ?

(Joe) Michelle Obama est-elle un homme ? [rires]

R : Non.

Q : (L) Oh, zut ! J’en Ă©tais SI sĂ»re ! J’en Ă©tais si sĂ»re qu’elle Ă©tait ! [rires] Michael Obama. Question suivante ? Un courageux ?

(ArtĂ©mis) Donc, ils ont dit que le vaccin affecte les ovaires. N’a-t-on pas dĂ©jĂ  trouvĂ© qu’il affecte la glande pinĂ©ale ou la pituitaire ? Et les glandes pinĂ©ale ou pituitaire ne servent-elles pas Ă  capter des frĂ©quences de channeling ?

(L) Probablement les deux.

(ArtĂ©mis) Alors cela veut-il dire que les vaccins font en sorte que les gens captent des frĂ©quences nĂ©gatives ?

R : Oui.

Q : (ArtĂ©mis) Ça veut donc dire que les gens qui ont Ă©tĂ© vaccinĂ©s canalisent Satan. [rires] D’accord, c’est extrĂȘme, mais


(L) Ils peuvent définitivement télécharger des trucs bizarres. Mais seulement ceux qui sont réceptifs, je pense.

(Pierre) Dans la mĂȘme veine, l’ARN dans le vaccin code pour une protĂ©ine trĂšs similaire Ă  la syncytine. La mauvaise expression de cette syncytine entraĂźne des troubles comme la schizophrĂ©nie que certains chercheurs considĂšrent comme de la possession. Ma question est donc : le vaccin peut-il dans certains cas augmenter l’incidence d’une possession rĂ©elle ?

R : Oh, en effet !!

Q : (ArtĂ©mis) [d’une voix dĂ©moniaque] « Le vaccin prĂ©pare les rĂ©ceptacles » [rires]

(L) Ça devient de plus en plus effrayant à chaque minute !

(Pierre) Vous vous souvenez de la sĂ©ance oĂč les Cs ont dit qu’ils se prĂ©paraient Ă  nous contrĂŽler en 4e densité ?

(L) C’est leur but.

(Joe) Ils ont aussi dit que le but d’Hitler de crĂ©er une race supĂ©rieure n’était qu’un coup d’essai


(L) Oh mon dieu
 Je n’y ai jamais pensĂ©.

(Joe) Il n’avait pas les vaccins cela dit, mais
 si tu veux crĂ©er une nouvelle race ou modifier des milliards de gens, tu dois leur injecter de l’ADN. On leur injecte grosso modo de l’ADN.

(Pierre) Mais est-ce que ça marche exactement conformĂ©ment Ă  leurs plans ?

(Joe) Eh bien, ils ont déjà parlé des mutations et tout ça.

(Pierre) J’aimerais savoir pourquoi ces histoires de 3e dose, 4e dose, 5e dose. Est-ce seulement pour


(Joe) C’est pour dissimuler le fait que ça ne marche pas.

R : Ils continuent à se heurter à des obstacles. Ce n’est pas gentil d’essayer de contrîler Mùre Nature.

Q : (L) Donc, Mùre Nature
. la nature leur barre la route.

(ArtĂ©mis) Y a-t-il certains gens ignorants innocents qui peuvent ĂȘtre Ă©pargnĂ©s s’ils sont obligĂ©s de se faire vacciner ? Peuvent-ils ĂȘtre d’une certaine maniĂšre protĂ©gĂ©s simplement par l’essence de leur Ăąme ?

R : Oui.

Q : (ArtĂ©mis) C’est bien. Certaines personnes sont gentilles et adorables et elles ne le font que parce qu’elles sont obligĂ©es.

(L) Oui.

(Joe) Quel pourcentage de la population mondiale arrive à voir les choses plus ou moins comme elles sont : quelque chose de mal ou de faux ?

R : 12 pour cent.

Q : (Niall) On disait 10 %.

(Pierre) C’est intĂ©ressant parce que c’est exactement le mĂȘme chiffre : 12 % du personnel de santĂ© en France a prĂ©fĂ©rĂ© ĂȘtre licenciĂ© que de se faire injecter.

(L) 12 pour cent. Intéressant.

(ArtĂ©mis) Ça oblige aussi les gens intelligents Ă  se dĂ©voiler. On remarque Ă  quel point ils veulent de plus en plus notre identitĂ© sur les sites web. Ils veulent savoir l’identitĂ© de tout le monde et leur localisation.

(L) Quelqu’un a d’autres questions ?

(Ark) Moi. J’ai jouĂ© avec mon modĂšle de communication supraluminique. J’aimerais en savoir plus au sujet du « Nous sommes vous dans le futur ». Peut-on dire que c’est comme 100-200 ans dans le futur, ou 1000-2000 ans, ou
 Puis-je avoir une estimation de la distance dans le futur en chiffres ? Si on peut le dire. Pas exactement, mais une fourchette.

R : Cela peut varier, mais gĂ©nĂ©ralement moins de 1 000 ans ou trop de corruption du signal.

Q : (L) Moins de 1000 ans.

(Pierre) J’essaie de concilier la chronologie de l’histoire avant J.-C. et la chronologie aprĂšs J.-C., les carottes de glace et la dendrochronologie. Il semble y avoir un jalon en 536 -- une annĂ©e sans Ă©tĂ©, trĂšs froide, un temps vraiment pourri -- qui correspond apparemment aux 1500 ans avant le prĂ©sent oĂč il y a eu un refroidissement convergent sur toute la planĂšte rĂ©vĂ©lĂ© par les carottes de glace et les anneaux de croissance des arbres. Ma question est donc : cette correspondance est-elle rĂ©elle ?

R : Oui.

Q : (Pierre) Dans une sĂ©ance prĂ©cĂ©dente, vous avez dit que 470 annĂ©es avaient Ă©tĂ© ajoutĂ©es entre nous et Jules CĂ©sar. Si cela correspond, cela veut-il dire que ces 470 ans ont Ă©tĂ© ajoutĂ©s avant l’an 536 ?

R : Oui.

Q : (Pierre) Cela veut-il dire que CĂ©sar est mort environ 70 ans avant cet Ă©vĂ©nement de 536 ?

R : Oui.

Q : (Pierre) Ouah. Ça veut dire qu’il n’y a eu aucun Empire romain moyen et tardif !

R : Oui.

Q : (Pierre) Tout s’effondre. Oui, oui, oui. Tout a disparu. C’est ce qu’on pensait.

(L) Et des documents ont été forgés de toutes piÚces pour combler le vide.

(Niall) De faux empereurs et tout ça.

(Joe) S’il existe une sorte de reflet grossier dans ce cycle, d’abord CĂ©sar, puis un Âge Sombre et un effondrement
 Ensuite, lors de notre Ăšre, une bonne concordance donnerait JFK en CĂ©sar de cette Ăšre. 1963. Plus 70 ans, ça fait 2033.

(Pierre) Oh, je vois ce que tu veux dire.

(Niall) Donc, 70 ans aprĂšs la mort de CĂ©sar. Alors c’est 44 avant J.-C. Ça donne quoi -44 +70 ? C’est donc juste aprĂšs la chute, boum, disparu. En fait, Paul n’a pas vĂ©cu trĂšs longtemps.

(Pierre) Boum, et on passe Ă  la peste de Justinien.

(L) Autrement dit, Paul avait raison : la fin du monde ARRIVAIT ?

R : Oui.

Q : (Pierre) Et les 2 ou 3 siĂšcles qui manquent aprĂšs la peste de Justinien, ils n’ont pas Ă©tĂ© inventĂ©s. Ils ont existĂ© mais il ne s’est rien passĂ© parce que tout le monde Ă©tait mort !

(L) Oui, 90 % de taux de mortalité en archéologie autour de Rome.

(Joe) Cela veut-il dire que JFK et Laura sont les CĂ©sar et Paul de cette Ăšre ? [rires]

(L) Oh, arrĂȘtez ça ! [rires]

(Joe) Allez, rĂ©pondez Ă  la question !

R : Idiot !

Q : (Joe) Idiot ? Ça veut dire oui.

(Niall) Mais quand a eu lieu la Guerre des Juifs alors ? Et JosĂšphe ? Ça aurait Ă©tĂ© APRÈS l’effondrement


(Joe) OĂč est ta Guerre des Juifs, Laura ?

(L) Je ne pense pas qu’il y a eu une Guerre des Juifs.

(Joe) Quelqu’un a trĂšs bien pu Ă©crire un conte de fĂ©es


(L) Il se passait des trucs Ă  cette Ă©poque, une rĂ©volte, mais
. mettre de l’ordre dans cette PAGAILLE serait un travail d’Hercule. Je veux dire, on a demandĂ© Ă  Hercule de nettoyer les Ă©curies d’Augias, pas de les remplir. [rires]

(Joe) Tous ces Ă©vĂ©nements peuvent ĂȘtre
 je veux dire, prenez des Ă©vĂ©nements de notre histoire rĂ©cente et imaginez que quelqu’un les chronique, on pourrait les Ă©taler sur une longue pĂ©riode de temps. La quantitĂ© de choses qui sont arrivĂ©es si on considĂšre les divers Ă©vĂ©nements de ces 20 derniĂšres annĂ©es, on pourrait les Ă©taler sur une longue pĂ©riode si on veut.

(L) C’est sĂ»r. Il est possible d’écrire des trucs et de faire des changements Ă©ditoriaux, ajouter des choses, rĂ©utiliser des histoires et
 je veux dire, regardez ce que j’ai trouvĂ© concernant GrĂ©goire de Tours et les archives de l’Empire d’Orient. Toute l’histoire de GrĂ©goire de Tours s’insĂšre dans un crĂ©neau totalement vide dans les archives de l’Empire d’Orient. C’est comme s’ils avaient volĂ© ces donnĂ©es et s’en Ă©taient servies pour Ă©crire son histoire. Mon dieu, combien de fois ont-ils fait cela ? TrĂšs bien, quelqu’un d’autre a-t-il des questions ? Ça me dĂ©prime. [rires]

(Chu) J’en ai une Ă  ce sujet. Avec toute cette manipulation de l’histoire, est-il vrai qu’il n’y a jamais eu de latin vulgaire et que la chronologie telle qu’on la dĂ©crit est fausse ?

R : Oui.

Q : (L) Ça affecte tout -- TOUT. C’est comme un domino qui tombe. Ça suffit à vous donner envie de courir hors de la maison en hurlant !

(PoB) J’ai une question. L’implantation de l’idĂ©e du communisme au dĂ©but du 19e siĂšcle Ă©tait-elle plus ou moins la rĂ©pĂ©tition de ce qui semble se dĂ©velopper actuellement ?

R : Partiellement. C’est une partie du tableau d’ensemble.

Q : (L) Autre chose ?

(ArtĂ©mis) Tu te souviens du lien que tu m’as envoyĂ© sur ce « puits de l’enfer » ou je sais plus quoi au Moyen-Orient ?

(Joe) C’est au
 YĂ©men.

(ArtĂ©mis) Se passe-t-il quelque chose d’étrange lĂ -bas ?

R : Pas vraiment.

Q : (Artémis) Alors les gens sont juste paranoïaques sans aucune raison.

R : Oui.

Q : (Joe) J’ai une question pour toi, Laura. OĂč CĂ©sar est-il enterré ?

(L) César a été brûlé.

(Joe) Il n’a pas une petite urne quelque part ?

(L) Peut-ĂȘtre, mais si c’est le cas, elle a probablement Ă©tĂ© mise dans le mĂȘme tombeau qu’Auguste a construit. Mais il a ensuite Ă©tĂ© saccagĂ© lors des invasions barbares.

(Joe) Et dĂ©truit ? Il n’y a donc aucune rĂ©fĂ©rence et personne n’a connaissance d’un endroit particulier ?

(L) Non, impossible de retrouver des reliques de CĂ©sar.

(Joe) Non, mais un secteur oĂč il a Ă©tĂ© enterrĂ©.

(L) Les gens ont probablement recueilli ses cendres ou ramenĂ© des dĂ©bris chez eux ou autre. Il a Ă©tĂ© brĂ»lĂ© au centre de Rome, Ă  l’endroit qu’on a vu quand on y est allĂ©. C’est censĂ© ĂȘtre l’endroit oĂč il a Ă©tĂ© brĂ»lĂ©.

(Joe) Donc c’est quasiment son lieu de sĂ©pulture.

(L) Oui.

(ArtĂ©mis) Les effets nĂ©gatifs surnaturels potentiels des vaccins humains s’appliquent-ils aussi aux vaccins pour animaux ?

R : Pas tant que cela puisque les vaccins pour animaux ne sont pas autant remplis d’élĂ©ments nĂ©gatifs.

Q : (L) Alors ils essaient seulement de faire un vaccin pour animaux sans....

(ArtĂ©mis) Sans possĂ©der les animaux !

(L) Oui, sans y ajouter d’élĂ©ments de contrĂŽle. TrĂšs bien
 s’il y a quoi que ce soit que nous avons omis de demander, que nous aurions dĂ» demander mais Ă©tions trop traumatisĂ©s pour le faire, merci de nous le dire !

R : Gardez juste les yeux et les oreilles ouverts, et VOYEZ ! Au revoir.

(L) Bon, je suppose que ça va se mettre à chauffer.... QUE LE SPECTACLE COMMENCE !!

FIN DE LA SÉANCE
 

PERLOU

The Living Force
FOTCM Member
Un grand merci aux Traducteurs Français.
Juste une petite question, dans le passage suivant :

"(Joe) Au niveau mondial, combien de gens, jusqu’ici, sont morts et oĂč le vaccin a Ă©tĂ© le principal facteur contribuant Ă  leur mort ?
R : 200 k environ."

Faut-il comprendre 200 000 environ ?...

Merci pour la réponse.
 

amélie

A Disturbance in the Force
bonjour Ă  tous
merci pour cette séance et pour la traduction.
12%! je ne sais pas s'il faut s'en réjouir ou en pleurer
force et courage
amélie
Hello to all
thank you for this session and for the translation.
12%! I don't know whether to be happy or sorry
strength and courage
amélie
 
Top Bottom